© 2023 by Olivier EBEL. Proudly created with Wix.com

Olivier Ebel

LES TABLEAUX

Les tableaux

La combinaison du "Dripping inversé" avec les vernis colorés, les argentés et les dorés, l'augmentation du nombre de couches, l'aléatoire et l'interprété donne à mes tableaux une intensité et une lumière qui se renouvelle selon le moment de la journée et l'endroit où vous contemplez le tableau. L'harmonie des couleurs changeantes recompose les motifs en fonction de votre positionnement vis-à-vis de la lumière.

2017

Naissance du "Dripping inversé", Jackson POLLOCK compose ses toiles avec des coulures de peinture de différentes couleurs. Le dripping inversé ne sert pas à composer le motif, il sert à faire passer le motif du dessous à travers le motif du dessus par transparence. L'harmonie et l'architecture des différents niveaux composent le motif, le mouvement est donné par le remplissage des creux et l'orientation des bosses.

Premier essai sur les incompatibilités entre les peintures solvantées et vernis aqueux, la rétractation du verni apporte de la transparence dans les fines épaisseurs et de l'intensité lorsqu'il se rétracte. La composition et le mouvement se créent en aléatoire ils constituent le fond de mon tableau que j'interprète ensuite en mouvement. Les incompatibilité sont combinées avec un travail sur les dilutions et recherche de chemin en fonction de la densité. 

2016

2015

Deux évolutions majeures en cette année 2015, l'utilisation de vernis colorés pour accentuer la profondeur et l'intensité des couleurs et "Comment faire des traits qui changent de couleurs ?"

Pour répondre à la deuxième question vous avez deux solutions soit vous grattez pour faire apparaître la couche du dessous qui est en couleur, soit vous creusez pour remplir ensuite avec plusieurs teintes qui vont faire que le trait change de couleur.

Le travail de recherche sur la géométrie se complexifie avec des effets "cubes". le découpage et la superposition des couches de peinture et le croisement des motifs donnent de la profondeur ou du relief à mon travail. Utilisation de vernis irisants pour créer la surprise par des changements de couleur en fonction de la lumière, noir, violet puis bleu.

2014

2013

La géométrie et le mouvement s'imposent sur des fonds métallisés. Premiers damiers, quadrillages et jeux de lumière grâce aux peintures spéciales de Michel Lizé vont dynamiser et augmenter la profondeur des motifs. Premières incrustations de barre de métal que je fais rouiller pour  tenter de prolonger le dessin dans ma peinture.